Biographie

Biographie

Aubagne 28.02.1895 – Paris 18.04.1974

D’abord surveillant de lycée, puis professeur d’anglais, il publie dès 1922 un drame en vers, Catulle et la revue Fantasio qui deviendra plus tard les cahiers du sud.

Il rencontre Paul Nivois qui l’introduit dans les milieux du théâtre. C’est peut-être la période la plus importante de sa vie ce qui l’incite à voler désormais de ses propres ailes.

Il débute ainsi avec le jazz, qui fut remarqué par la critique, mais c’est en 1928, avec Topaze, que Pagnol connaît un des plus brillants succés de toute l’histoire du boulevard (que d’ailleurs il va contribuer à renouveler profondément) : trente mois de représentation ! Pagnol commence alors à composer sa célébre trilogie marseillaise : Maruis, Fanny, César que le cinéma contribuera largement à populariser.

Loin de se contenter du pouvoir de vulgarisation de l’adaptation cinématographique, Pagnol a délibérément voulu réaliser une synthèse du théâtre et du cinéma et il devient le maître du « théâtre filmé ». Il commence par s’inspirer de Giono, son compatriote provençal (Angéle ; Regain ; La Femme du boulanger) puis fait une œuvre originale en exploitant avec talent et facilité les richesses de cette même poésie provençale qui avait inspiré sa trilogie dramatique : ainsi vont paraître sur les écrans, avec un succés qui ne se dément pas, La Fille du puisatier, probablement le plus réussi, Les Lettres de mon moulin.

L’oeuvre de Pagnol, qu’il s’agisse de théâtre ou de cinéma, est marquée, jusque dans l’émotion, la satire ou même le drame, par une gentillesse qui est la caractéristique originale du ton de Pagnol. En même temps, elle bénéficie d’un métier dramatique assuré et d’un sens particulièrement efficace du langage de théâtre, dont l’effet est encore renforcé par l’art consommé avec lequel Pagnol a su utiliser et transformer en un véritable mythe les expressions les plus diverses du caractère méridional.

On ne saurait enfin oublier les ouvrages émouvants et poétiques où il a rassemblé ses souvenirs d’enfance : La Gloire de mon père, Le Château de ma mère,
Le Temps des secrets, Le Temps des amours

Membre de l’Acad.fr 1946

Biographie
12 février 2011, par Administrateur